Les allocations de chômage

Il faut distinguer les allocations de chômage des allocations d'insertion. 

  • L’allocation d’insertion est une allocation accessible après les études.
    Elle est soumise à conditions parmi lesquelles :
    • avoir terminé des études qui ouvrent le droit ,
    • avoir réalisé le  stage d'insertion profesionnelle,
    • avoir moins de 25 ans à la fin du stage,
    • si tu introduis ta demande avant 21 ans, il y a des conditions de diplôme à respecter .

Les allocations d’insertion sont limitées à une durée de 3 ans. 


L’allocation de chômage est une allocation obtenue sur base d’un travail salarié.
Elle est dégressive dans le temps.

Tu bénéficieras d'allocations de chômage si tu prouves:

- un certain nombre de jours de travail salarié ;
​- au cours d'une certaine période (période de référence) précédant immédiatement la     demande d'allocations de chômage;
pouvoir bénéficier d'allocations de chômage, tu dois être privé de travail et de      rémunération par suite de circonstances indépendantes de votre volonté. 


Quels sont les jours qui comptent?

Les jours de travail qui ont été effectués dans une profession salariée (les prestations de travail accomplies par un travailleur indépendant ne comptent pas);

Avec une rémunération que la législation considère comme suffisante;

Pour lesquels il y a eu des retenues de sécurité sociale, y compris pour le secteur chômage.

Certaines journées sont assimilées à des journées de travail: par exemple, les journées de maladie indemnisées par la mutuelle et les journées couvertes par le pécule de vacances.
 

Quel est le nombre de jours de travail à prouver?

 

Âge

Nombre de jours minimum de travail salarié à prouver et période de référence

Moins de 36 ans

- soit 312 jours au cours des 21 mois précédant ta demande;
​- soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande
- soit 624 jours de travail au cours des 42 mois précédant ta demande.

De 36 à 49 ans

- soit 468 jours au cours des 33 mois précédant ta demande;
​- soit 624 jours au cours des 42 mois précédant ta demande;
​- soit 234 jours dans les 33 mois + 1.560 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois;
​- soit 312 jours dans les 33 mois + pour chaque jour qui manque pour arriver à 468 jours, 8 jours dans les 10 ans qui précèdent ces 33 mois.

Comment calculer ces jours?

Si tu travailles à temps plein de façon ininterrompue, l'ONEM compte en moyenne 78 jours de travail par trimestre.

Dans les autres cas, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre de jours de travail effectués pendant l'occupation, multiplié par 6, et divisé par le nombre hebdomadaire moyen de jours de travail.

Exemple:
un travailleur effectue des prestations à temps plein du 3 juillet 2006 au 11 août 2006 dans un régime hebdomadaire moyen de 5 jours de travail, soit un total de 30 jours de travail. Pour cette période de travail, l'ONEM prendra en considération (30 x 6): 5 = 36 jours.

Pour les périodes de travail à temps partiel, le nombre de jours de travail pris en considération est égal au nombre d'heures de travail effectuées pendant l'occupation, multiplié par 6 et divisé par le nombre hebdomadaire moyen d'heures de travail à temps plein pour la même fonction.

Exemple
un travailleur effectue des prestations du 3 juillet 2006 au 25 août 2006, à raison de 19 heures par semaine, soit un total de 8 x 19 = 152 heures de travail. L'horaire à temps plein prévu pour cette occupation correspond à 38 heures. Pour cette période de travail, l'ONEM prendra en considération (152 x 6): 38 = 24 jours.

Pour plus d'infos, consulte le site de l'Onem 

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !