STARTERS JOBS : Discrimination envers les jeunes des filières techniques

2. Discrimination envers les jeunes des filières techniques

Les starters jobs sont une discrimination indirecte des travailleurs avec une qualification technique. Ce sont surtout des travailleurs avec une qualification technique qui accèdent au marché de l’emploi avant l’âge de 21 ans. Cette mesure constitue donc une nouvelle gifle pour les jeunes qui optent pour le développement de leurs compétences techniques. Avec une concentration de jeunes qui sortent de l’enseignement professionnel. Le gouvernement actuel n’aime manifestement pas ces jeunes. Il a d’abord voulu les exclure des allocations d’insertion avant l’âge de 21 ans. Ensuite, il a exclu les parcours de fin de formation dans l’enseignement professionnel à partir de l’âge de 18 ans de la régularisation des périodes d’études pour le montant de la pension. La mesure actuelle vient porter un nouveau coup à ce groupe cible, qui sera principalement touché. Pourtant, l’industrie et d’autres secteurs aspirent aujourd’hui à trouver de tels jeunes avec des compétences techniques. 


  1. Qu'est-ce que les starters jobs ?
  2. Discrimination envers les jeunes des filières techniques
  3. Impact sur les droits en sécurité sociale : l’exemple des allocations-chômage
  4. Le jeune travailleur, moins productif ?
  5. Effet négatif du salaire minimum sur l’emploi ?
  6. Et les aspects non-économiques dans la productivité ?
  7. Des réalités différentes par secteurs ou selon la qualification initiale
  8. Retardement de l’âge de la sortie d’étude avant d’entrer dans la file d’attente...

Réagissez à propos de ce dossier

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !