Booste les élections dans ton entreprise: portrait de Danaé, candidate CSC

Interview de Danaé Michaux Maimone, militante CSC chez Colruyt

En mai 2016, les travailleurs éliront leurs délégués pour le comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et pour le conseil d’entreprise (CE). Ce sera également l’occasion pour les jeunes d’élire leurs représentants ou même de se présenter. Danaé, 29 ans, travaille pour la chaine de supermarchés Colruyt. Elle se présente cette année comme candidate CSC.

Qu'est-ce qui t'a amené à présenter ta candidature?
Depuis plusieurs années déjà, je milite pour une société qui prend en compte les besoins des travailleurs. J'ai participé aux manifestations contre le saut d'index et la retraite à 67 ans. Nous vivons dans une société très inégalitaire, où le gouvernement fait des cadeaux aux riches, aux grosses entreprises et taxe toujours plus les travailleurs. Dans les entreprises aussi, il nous est demandé d'être de plus en plus productifs. J'aimerais être déléguée pour informer, conscientiser mes collègues afin que tous ensemble, nous nous mobilisions, aux manifestations, aux piquets, pour de meilleures conditions de travail et pour obliger le gouvernement à écouter les travailleurs.

Que représente le rôle de délégué à tes yeux?
Le rôle du délégué implique, pour moi, de bien connaître le règlement de travail, afin de pouvoir répondre au mieux aux questions des collègues et éviter les éventuels abus de la direction. J’estime aussi qu’il est important de discuter, de connaître l'avis de ses collègues, de prendre en compte leurs remarques pour aller trouver la direction et demander des changements pour le bien-être des travailleurs.

Que penses-tu pouvoir apporter en tant que déléguée?
J'espère pouvoir redonner confiance à mes collègues.  C’est en se mobilisant ensemble que nous pourrons obtenir des victoires. Le syndicat est très important. Sans lutte syndicale, nous n’aurions jamais obtenu tous les droits que nous avons aujourd'hui. Cet été, j'étais aux Philippines, j'ai vu des entreprises sans syndicat: accident de travail avec 72 morts, des travailleurs virés parce qu'ils bâillent... J'espère, grâce à mon travail de déléguée, changer la vision quelque peu négative que certains collègues ont du syndicat. C'est un combat ambitieux.

Quelles qualités un délégué doit-il posséder selon vous?
Être à l'écoute, être disponible pour ses collègues. Avoir une bonne dose de patience. Être optimiste, motivé, solidaire. Et surtout, ne pas se tromper d'adversaire. C’est contre ce gouvernement de droite qui divise et exploite la population qu’il faut se mobiliser et non pas contre ses collègues.

En tant qu’élue potentielle, à quoi t’engages-tu?
Ce n'est pas une question facile, je ne veux pas faire de fausses promesses. Je m’engage tout d’abord à informer au mieux mes collègues quant aux décisions de la direction. Je compte également mener une enquête sur mon lieu de travail: "Quels sont les deux problèmes principaux selon toi?" Je peux porter ces revendications à la direction, mais ce n'est pas toute seule que j'arriverai à améliorer les conditions de travail. Il faudra aussi que les collègues se mobilisent d'une manière ou d'une autre.

Toi aussi tu veux être actif entre autres pour améliorer les conditions de travail, les possibilités de formation, mieux harmoniser la vie professionnelle et la vie privée?

ALORS N’HÉSITE PLUS!  VOTE POUR TA DELEGATION CSC ! Pour plus d’infos: contacte le ou la permanent(e) jeune de ta région.

Réagissez à propos de cet article

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !