Booste les élections dans ton entreprise: portrait de Cengiz, candidat CSC dans une entreprise de sidérurgie

Rencontre avec Cengiz (28 ans), candidat CSC dans une entreprise de sidérurgie

En mai 2016, les travailleurs éliront leurs délégués pour le comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et pour le conseil d’entreprise (CE). Ce sera également l’occasion pour les jeunes d’élire leurs représentants ou même de se présenter. Cengiz Bellens, 27 ans, travaille comme ouvrier chez Industeel Belgium à Marchienne-au-Pont, une entreprise sidérurgique belge. Depuis plusieurs années déjà, il est militant de la centrale ACV-CSC Metea.

Qu’est-ce qui t’amène à présenter ta candidature cette année?
Dans mon usine, j’ai toujours eu le contact facile avec les collègues. Bien souvent, mes camarades viennent me consulter pour me faire part de leurs problèmes au travail. Initialement, mes amis me suggéraient, pour plaisanter, de me proposer comme délégué, en raison de la facilité avec laquelle les autres venaient se confier à moi. Petit à petit, j’ai envisagé cette possibilité avec beaucoup plus de sérieux. L’idée a fait son chemin et j’ai décidé de me présenter. Comme j’ai souvent tendance à me mettre en avant lors des discussions de travail, bon nombre de collègues m’ont soutenu dans cette démarche. Je me suis ensuite présenté à la délégation qui s’est rapidement montrée favorable. De plus, je trouve le fait d’être considéré comme quelqu’un de fiable gratifiant.

Que penses-tu pouvoir apporter en tant que délégué?
J’ai toujours possédé un bon feeling avec les gens, mais le plus important est que je ne juge personne. Quand une personne vient m’exposer ses problèmes, je fais tout mon possible pour la guider, quelle que soit la situation de mon collègue.

Si je suis élu, je m’engage à améliorer notre confort et notre sécurité au travail.

Quelles qualités doit avoir un bon délégué selon toi?
Ce qui est particulièrement important, c’est d’être à l’écoute. Pour moi, le délégué jongle un peu entre le domaine professionnel et privé. Parfois, ce que je fais ressemble un peu à la fonction d’assistant social.  Bien évidemment, j’interviens dans un domaine ou dans l’autre selon mes capacités mais, ce qui est important pour moi, c’est cette volonté de vouloir aider l’autre.

Ce qui est positif, c’est que la direction commence à prendre conscience de l’importance de la délégation. Elle sait désormais qu’elle en a besoin pour servir d’intermédiaire auprès des travailleurs. Par exemple, il y a peu, ils ont voulu prendre des mesures drastiques à propos des travailleurs qui tombaient malade. Très vite, ils ont fait face à un préavis de grève. En conséquence, ils ont envoyé un mail le lendemain même pour s’excuser. Maintenant ils tiennent vraiment compte de nos remarques.

Ces élections sont- elles importantes pour toi?
Oui. Ce qu’il faut savoir, c’est que l’usine existe depuis plus de 150 ans, mais la CSC n’a encore jamais été majoritaire aux élections. Si la CSC remporte les élections chez Industeel cette année, ce sera vraiment une victoire historique.

Propos recueillis par Maxime Kouhail

Toi aussi tu veux être actif entre autres pour améliorer les conditions de travail, les possibilités de formation, mieux harmoniser la vie professionnelle et la vie privée?

ALORS N’HÉSITE PLUS! DEVIENS CANDIDAT ! DEVIENS DÉLÉGUÉ!

Pour plus d’infos: contacte le permanent jeune de ta région.

Réagissez à propos de cet article

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !