Avec ce gouvernement, l'avenir de la jeunesse part en fumée !

Après le durcissement en 2015 de l’ouverture du droit aux allocations d’insertion pour les jeunes qui sortent des études avant 21 ans sans diplôme et qui cherchent du travail, la diminution du salaire des travailleurs de moins de 21 ans apparaît maintenant dans la déclaration budgétaire du gouvernement.

En mars 2013, les partenaires sociaux s’étaient pourtant mis d’accord pour supprimer la dégressivité du salaire suivant l’âge pour les jeunes travailleurs et travailleuses entre 18 et 21 ans, accordant un salaire de 1501.82€ brut à chaque travailleur de 18 ans et plus.

45 000 jeunes travailleurs sont concernés par cette nouvelle mesure qui prévoit de diminuer jusqu’à 18% le salaire des jeunes de moins de 21 ans : 82% du salaire minimum à 18 ans, 88% à 19 ans et 94% à 20 ans. 

En clair, cette diminution peut représenter jusqu’à 270€ de salaire brut par mois en moins dans la poche des jeunes travailleurs de 18 ans, - 180€ à 19 ans et – 90€ à 20 ans !

Cette nouvelle mesure continue de précariser les jeunes et de réduire leur protection sociale en diminuant leurs revenus.

Nous ne voulons pas être une génération sacrifiée !

Pour informer et sensibiliser les citoyens, les militants Jeunes CSC de Mons-La Louvière ont mené une action symbolique le vendredi 16 décembre 2016 sur le marché de Noël de Mons. 

Ils y ont distribué des bougies et des tracts : « Avec ce gouvernement, l'avenir de la jeunesse part en fumée ! ».

 

Album photo: 

Réagissez à propos de cet article

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !