Booste les élections dans ton entreprise: portrait de Mélodie, déléguée CSC dans une maison de retraite

Rencontre avec Mélodie (24 ans), déléguée CSC dans une maison de retraite (Armonea)

En mai 2016, les travailleurs éliront leurs délégués pour le comité pour la prévention et la protection au travail (CPPT) et pour le conseil d’entreprise (CE). Ce sera également l’occasion pour les jeunes d’élire leurs représentants ou même de se présenter. Mélodie Willotte, 24 ans, travaille chez Armonea, le plus grand prestataire indépendant de soins aux seniors en Belgique. Elle est également déléguée CSC.

Pourquoi as-tu choisi d’occuper la fonction de délégué ?

Pour tout dire on me l’a demandé. Mes collègues et la CSC sont tous deux venus à moi et m’ont suggéré de me présenter. Comme je n’avais aucune objection particulière, j’ai accepté. Par ailleurs, me présenter comme déléguée était également l’occasion de défendre les intérêts de mes collègues.

Qu’est-ce que la fonction implique pour toi ?

 J’essaye d’œuvrer au mieux pour que mes collègues soient heureux d’aller travailler. J’estime qu’il est important qu’il règne une bonne ambiance et que les travailleurs soient satisfaits de leurs conditions de travail. Je fais également tout mon possible pour lutter contre les injustices et difficultés qui peuvent parfois survenir.

Quel genre d’injustice ?  

J’ai déjà été confrontée à des cas de favoritisme ou, inversement, de traitements défavorables pour certains travailleurs. Nous sommes également parfois soumis à des horaires à la carte, plutôt contraignants. En outre, il y a déjà eu des cas d’accusation de vol sans preuve évidente, qui ont abouti à des licenciements. Par exemple, je suis déjà intervenue pour défendre une collègue accusée de vol mais, au final, l’affaire s’est réglée entre les avocats. Ce sont des combats difficiles à mener car il existe un rapport de force conséquent entre les travailleurs et les patrons.

Quelles sont selon toi les qualités d’un bon délégué?

Je dirais que ce qui est particulièrement important c’est d’établir une relation de confiance entre le délégué et les travailleurs. À ce titre, la franchise est très importante. Personnellement, je communique facilement, ce qui est un plus dans cette fonction. J’ai parfois été amenée à défendre des travailleurs qui avaient du mal à communiquer leurs idées. C’est aussi le rôle du délégué, de faire office de porte-parole des travailleurs et de les aider à exprimer leurs opinions plus efficacement.

Propos recueillis par Maxime Kouhail

Toi aussi tu veux être actif entre autres pour améliorer les conditions de travail, les possibilités de formation, mieux harmoniser la vie professionnelle et la vie privée?

ALORS N’HÉSITE PLUS!  VOTE POUR TA DELEGATION CSC !

Pour plus d’infos: contacte le ou la permanent(e) jeune de ta région.

Consulter l'ensemble des portraits de jeunes candidat(e)s CSC

 

Réagissez à propos de cet article

Rester au courant à propos de Jeunes CSC?

Inscrivez-vous à notre newsletter !